Apocalypse 2:4 « Mais ce que j`ai contre toi, c`est que tu as abandonné ton premier amour. »

L’abandon du premier amour est semblable à un enfant qui découvre le jouet tant désiré et qui refuse de s’en séparer au moment du coucher. Il refuse même de le prêter à qui que ce soit. Mais, lorsque l’effet de nouveauté est passé, peu à peu il s’en détache et le jouet devient un jouet quelconque.

C’est le reproche que le Seigneur faisait à cette église qui, en apparence, semblait irréprochable tant elle était active dans la vérité. Mais ses activités étaient devenues des oeuvres quelconques.

Cela démontre que Dieu, dans sa relation avec l’homme, désire avant tout que cette relation ait pour fondement un amour sincère, total, désintéressé et entretenu.

Veillons à cela!

Bon jour!